Comment optimiser le bien-être et la santé de votre cheval?

0
404

Se promener à cheval procure un immense plaisir, que seuls les habitués de l’équitation connaissent. Mais, pour profiter pleinement de son cheval, il faut tout d’abord veiller à ce qu’il soit en pleine forme. Cela nécessite un entretien suivi adapté à ses besoins physiologiques et comportementaux. Découvrez ici la méthode idéale pour l’entretien de votre cheval afin d’optimiser son potentiel.

Aménager un environnement de qualité pour le bien-être de votre cheval

L’environnement du cheval participe à son bien-être. Les chevaux se couchent à même le sol dans un environnement naturel. Ils préfèrent souvent un sol sec et souple où ils sont libres, car ils ont besoin d’un espace qui leur est propre pour s’épanouir.

On note l’existence de plusieurs types de logements comme le pré ou le box pour les chevaux. Pour un hébergement au pré, vous pouvez construire un simple coupe-vent, une cabane ou une écurie en accès libre. Mais, si vous préférez un box, offrez-leur un abri spacieux et accessible à la lumière et à l’air pour qu’ils puissent s’allonger et dormir confortablement.

Garantir une bonne alimentation pour leur santé

Il est très important que votre cheval soit bien nourri pour se développer correctement. Des aliments de mauvaise qualité comme la nourriture pour chien l’exposent à de nombreux désagréments, notamment le stress, le mal-être général, les coliques et diverses maladies. Votre animal doit donc bénéficier d’une alimentation diversifiée, équilibrée et adaptée à son activité, son âge, sa taille et sa race. Son alimentation pourrait être constituée des éléments comme :

  • L’eau: c’est le nutriment le plus important pour le cheval. Il doit boire entre 20 et 80 litres d’eau par jour. Par conséquent, il est capital de lui laisser un accès permanent à l’eau propre pour éviter qu’il soit déshydraté ;
  • Le fourrage: le foin doit être l’aliment le plus fréquent dans l’alimentation d’un cheval, car il reproduit au mieux son mode de vie naturel. Le cheval souffle sur les aliments et inhale de la poussière, ce qui peut irriter son appareil respiratoire. Par conséquent, le foin doit être sec, propre, non poussiéreux avec une bonne odeur ;
  • Les aliments concentrés: le cheval peut recevoir des rations de céréales comme l’avoine, le maïs ou de l’orge après son foin. L’ajout des aliments industriels tels que les granulés et les flacons est également conseillé.

Assurer un entretien régulier pour vos chevaux

Il est recommandé de laver quotidiennement vos chevaux, de même que leur box s’ils vivent à l’intérieur. En revanche, il est déconseillé de les laver chaque jour s’ils vivent à l’extérieur, au risque de supprimer les huiles naturelles qui les préservent des intempéries.

Faire des exercices réguliers avec les chevaux 

Faire courir votre cheval dans la nature lui permet d’être épanoui. Toutefois, soyez particulièrement vigilant dans vos promenades, car c’est généralement dans la nature que le risque d’empoisonnement est le plus élevé. Aussi, veillez à la qualité du sol d’entrainement pour qu’il ne soit ni trop doux, ni trop dur si vous travaillez avec eux à l’extérieur.

Faire des visites chez le vétérinaire équin

Faites examiner votre cheval par un vétérinaire pour le maintenir en bonne santé. Aussi, est-il important que ses vaccins soient bien à jour pour éviter certaines maladies. De même, vous devez lui faire des injections de rappel pour maintenir une immunité suffisante.