La gale de boue chez le cheval : causes, symptômes et traitement

0
156

Si vous possédez des chevaux et s’ils vivent au pré dans une région humide, cet article vous concerne. En effet, ils pourraient être victimes d’une pathologie nommée : la gale de boue. Il s’agit en réalité d’une infection bactérienne qui touche les chevaux, notamment en périodes pluvieuses et froides. En cas de contamination, votre animal pourrait présenter de simples crôutes. Mais si vous ne réagissez pas rapidement, l’état du cheval peut très vite se dégrader et compliquer la situation. Il demeure donc essentiel de pouvoir détecter très tôt les symptômes et suivre un traitement approprié. Pour tout savoir sur la gale de boue, vous êtes au bon endroit.

Sommaire

Comment reconnaître la gale de boue et quel est son impact ?


Pour commencer, retenez que la gale de boue désigne une pathologie provoquée par une bactérie. Son nom scientifique est « dermatophilus congolensis ». Il s’agit de la même bactérie qui est résponsable de la dermatophilose chez le cheval. Même si les deux constituent des problèmes cutanés avec une même origine, ils ne concernent pas la même partie du corps. La gale de boue se manifeste sur les membres inférieurs du cheval alors que la dermatophilose touche toutes les parties comme le dos, la groupe…

Parmi les nombreuses causes de cette infection, le milieu extérieur joue un grand rôle. En effet, les zones humides, boueuses et sales favorisent le développement de la bactérie et la contamination. Ensuite, en fonction de certains facteurs, la transmission peut être facile.

Pour diagnostiquer plus tôt ce mal, voici quelques symptômes à repérer :

  • Des éruptions cutanées et rougeurs sur la peau, avec des zones enflées et chaudes au toucher ;
  • Des démangeaisons importantes dans la zone touchée par la gale de boue ;
  • Une formation de croûtes et de crevasses rugueuses, de couleur grise, blanche ou jaunâtre ;
  • Une perte de poils ou pelades, laissant la peau à nu ou recouverte de croûtes ;
  • Un écoulement de pus dans les cas plus graves (ceci suppose généralement une infection secondaire) ;
  • Une boiterie causée par la douleur et l’inflammation, surtout lorsque les membres sont gravement affectés.

Avant même de penser à un traitement, vous devez adopter une attitude préventive pour éviter la contamination de votre animal. Par conséquent, commencez par faire attention à l’environnement du cheval, en évitant les régions humides ou boueuses si possible. Nous vous conseillons de prévoir un abri couvert ainsi que des dalles anti-boue.

La gale de boue : une grave affection à ne pas négliger


Si vous possédez des chevaux, vous savez alors qu’ils font partie des animaux les plus sensibles. Par conséquent, lorsqu’ils sont contaminés par la gale de boue, leur état peut très vite se dégrader. Et si vous prenez le problème à la légère, de sérieuses complications peuvent survenir comme des lymphangites. Il demeure donc primordial de tout savoir sur la dermatophilose chez le cheval, et adopter les bons gestes et traitements.

Le plus souvent, la gale de boue peut entraîner des complications potentiellement dangereuses comme :

  • La lymphangite :

Elle reste la complication la plus grave, et elle survient lorsque la bactérie atteint les vaisseaux lymphatiques. Vous noterez alors une enflure importante, une sensibilité accrue et une chaleur ;

  • La boiterie importante :

L’inflammation et les lésions cutanées peuvent provoquer une douleur chez l’animal. Et en cas d’infections sérieuses, la gale de boue entraînera une boiterie plus grave ;

  • Des cicatrices et lésions cutanées permanentes :

Après le traitement, cette affection peut laisser des traces. Elles détérioreront la qualité de la peau et pourraient perturber la locomotion du cheval ;

Pour éviter d’exposer votre cheval à ces complications et à une douleur chronique, vous devez prendre la gale de boue au sérieux. Dès les premiers signes, n’attendez pas pour adopter le traitement approprié.

Les méthodes de traitement et de prévention de la gale de boue

  • Prévention de la gale de boue chez le cheval : 

    Pour minimiser le risque de gale de boue, il est crucial d’adopter une série de mesures préventives efficaces. Ces mesures incluent :

 

    • Mise à disposition d’un abri adapté : Offrir un refuge où les chevaux peuvent se protéger de la pluie et de la boue est essentiel. Un abri adéquat permet de limiter leur exposition aux environnements humides, réduisant ainsi le risque d’infection.
    • Suivi vétérinaire proactif : En cas de symptômes persistants malgré les soins apportés, il est recommandé de planifier une consultation vétérinaire. Cela permet d’éviter l’aggravation de la situation et de traiter tout problème sous-jacent rapidement.
    • Alimentation équilibrée et saine : Une alimentation bien équilibrée est fondamentale pour maintenir la santé de la peau et du pelage du cheval. Une nutrition adéquate renforce son système immunitaire, le rendant moins susceptible aux infections.
    • Gestion de l’éspace et des groupes : Évitez le surpeuplement dans les paddocks et les écuries. Un espace suffisant et bien géré réduit le contact des chevaux avec la boue et la saleté, limitant ainsi les risques de contamination.
  • En appliquant ces stratégies de prévention, vous pouvez significativement diminuer le risque de gale de boue. Il est également crucial de surveiller régulièrement la santé de votre cheval et de réagir promptement aux premiers signes de maladie pour prévenir toute aggravation.
  • Traitement de la gale de boue chez le cheval :

Pour traiter une gale de boue, voici les étapes clés pour le traitement :

    • Nettoyage Prudent :
      • Doucement et avec précaution : Nettoyez délicatement la zone touchée. Si un nettoyage est nécessaire, utilisez de l’eau et un savon doux. Une brosse légère est souvent suffisante. Ne pas arrâcher les crôutes
      • Evitez les antiseptiques forts : Les antiseptiques peuvent perturber l’équilibre naturel de la peau et endommager les bonnes bactéries. Utilisez-les avec modération.
    • Traitement Topique :
      • Choix du Produit : Optez pour une pommade ou une crème contenant des agents antibactériens. Privilégiez des produits non occlusifs et non irritants et appliquez des Soins gale de boue efficace, 
      • Alternatives naturelles : Envisagez des soins naturels à base de plantes telles que l’arbre de thé pour leurs propriétés assainissantes, ou le calendula pour ses effets calmants et régénérants.
    • Prudence avec les croûtes : Les croûtes font partie du processus de guérison. Évitez de les enlever prématurément pour ne pas retarder la cicatrisation.
    • Surveillance et entretien régulier :
      • Inspections fréquentes : Vérifiez régulièrement les membres du cheval pour tout signe de récidive.
      • Application répétée si nécessaire : Réappliquez une crème adaptée pour maintenir un environnement défavorable aux bactéries.

En prenant soin de la santé de votre cheval, vous limiterez les risques de contamination et complication pour votre cheval.