Quel intérêt d’avoir des animaux bien dressés comme compagnons ?

0
480

Tout comme les hommes, les animaux sont des êtres vivants dotés de sensibilité. Parmi eux, il y en a qui partagent de plus en plus le quotidien de l’homme tel que le chien, le chat, le cheval, etc.  Beaucoup de personnes trouvent en ces êtres, des amis dont la compagnie procure un bien-être intérieur. D’autres par contre développent une antipathie à leurs égards, par peur de se faire mordre ou attaquer. Peut-être ne sont-ils pas suffisamment informés des techniques de dressage de ces animaux ainsi que leurs avantages. Dans cet article, vous allez à la découverte du chien, du chat et du cheval, de véritables compagnons qui valent assurément la peine d’être adoptés.

Importance des animaux de compagnie

Avoir un animal chez soi et lui apporter des soins quotidiens est une noble attitude qui permet de développer des valeurs humaines. De ce fait, posséder un chien, un chat, un cheval, une licorne, un singe, etc procure plus que du plaisir. Car les animaux de compagnie sont connus comme étant sociables, dociles, affectueux et joueurs. Ils s’adaptent très facilement au rythme de leur maître. Forts de leur gentillesse, ils prennent du plaisir à s’amuser avec les enfants, contribuant ainsi au développement de la sociabilité et de l’empathie chez ces derniers.

A cet effet, les recherches scientifiques ont prouvées que les animaux de compagnie sont très utiles pour la santé et l’équilibre psychologique de leur maître. En effet, leur présence stimule la réactivité chez les humains et participe à la réduction du stress. Cependant, il est indispensable de prendre régulièrement soin de ces animaux afin de jouir pleinement de leur compagnie.

Entretien des chiens et des chats

Généralement, les chiens et chats sont adorables et calmes, lorsqu’ils obtiennent toute l’attention de leurs maîtres, notamment les soins particuliers. Ainsi, sur le plan sanitaire, les yeux, les oreilles et le système respiratoire de ces amis de l’homme sont à contrôler de près pour détecter d’éventuelles anomalies qui pourraient ébaucher sur une maladie. Il peut s’agir entre autres anomalies, des irritations dans les oreilles, du changement du rythme cardiaque, etc.  Aussi, la préservation de la propreté de leur pelage est d’une importance capitale.  À cet effet, les propriétaires de chien et/ou de chat doivent nettoyer leurs yeux, brosser leurs dents et leur pelage au moins une fois par mois. L’application des bains au shampoing pour chien et chat est fortement recommandée.

Par ailleurs, l’entretien des chiens aux oreilles pendantes et couvertes de longs poils requiert une attention particulière portée vers l’intérieur des oreilles. Cela permet d’éviter les maladies telles que l’otite. Sur adorablesbetes.com, des informations utiles sur l’hygiène, la santé et l’entretien de chaque catégorie de chien et de chat sont disponibles. Ces détails vous aideront à mieux vous en sortir avec votre animal de compagnie.

Entretien et dressage du cheval

Tout comme le chien et le chat, l’entretien du cheval nécessite des soins sanitaires et un toilettage régulier. Cela demande une attention orientée vers ses différents organes afin d’identifier la moindre anomalie qui pourrait le nuire. Et quand l’animal est sain et sauf, il faut penser à le dresser pour qu’il prenne de bons plis.

L’ultime but du dressage d’un cheval est de faciliter son maniement par le cavalier. À cet effet, plusieurs techniques sont adoptées pour inculquer les meilleures attitudes dans la mémoire de l’animal. Cependant, pour mieux réussir l’éducation des chevaux, il est indispensable de connaitre leurs races et certaines de leurs aptitudes, pour savoir comment s’y prendre.

Les races de chevaux les plus populaires

Les chevaux, il en existe des centaines de races. Cependant, quelques-uns se distinguent par leur popularité, leur beauté et leur discipline, forçant ainsi l’admiration.

  • Le pur-sang arabe : cette race de cheval venant du Moyen-Orient est connue pour sa rapidité et sa résistance. Très idéale pour les randonnées, les courses et la cavalerie, elle est fortement appréciée par les cavaliers. Son dressage nécessite une délicatesse du fait de sa réactivité.
  • Le quarter horse : largement répandu aux États-Unis, le quarter horse est spécialisé dans les courses de vitesse comme le 100 mètres et le 400mètres. Cette spécialisation de l’animal fait suite à d’intenses et rigoureuses séances de dressages.
  • Le pur-sang anglais : le pur-sang anglais est la race de chevaux la plus connue au monde. On le retrouve sur les hippodromes lors des courses épiques et barrels.
  • Le selle français : c’est un excellent cheval de sport, le coup de cœur des cavaliers français. Il est dressé généralement à des fins compétitives.
  • La pure race espagnol : appelée aussi Andalou, cette race se distingue par son caractère et ses allures remarquablement élégantes. Les pures races espagnol sont dressées pour servir dans les cirques et au cinéma.
  • Le frison : cette race de chevaux est particulièrement utilisée pour la scène, le spectacle, le cirque et le cinéma à cause de sa grande classe et de son charisme.
  • L’appaloosa : c’est une race de chevaux de selle très appréciée des Indiens et qui vient des États-Unis.
  • Le trotteur : c’est une race de chevaux réputée sur les terrains de CSO.
  • Le paint horse : les chevaux paint horse séduisent plus d’un par leur robe tachetée. Fort de leur mental froid et de leur docilité, ils sont adoptés par les Indiens d’Amérique comme d’intimes compagnons.
  • Le percheron : les cavaliers adressent régulièrement des exaltations à l’endroit de la race de chevaux percherons. Ce cheval français est réputé pour sa puissance et sa robustesse, ce qui justifie son usage pour les balades en forêt et les courses d’endurance.

Ces différentes races de chevaux requièrent des dressages spécifiques en fonction des usages qui leur sont prédestinés. Cependant, il ne faut jamais perdre de vue le fait que les chevaux considèrent l’homme comme leurs prédateurs. Face à cette réalité, il est impérieux de créer un climat de confiance entre le cheval et le dresseur. D’où toute l’importance d’un dresseur qualifié et compétent pour éduquer efficacement un cheval !

Les aptitudes du bon dresseur de cheval

Dresser un cheval fait appel à un ensemble de qualités et de compétences spécifiques que doit avoir le bon dresseur. Dans un premier temps, il doit aimer les chevaux avant de penser à les éduquer. Ensuite, le dresseur doit toujours chercher à comprendre la psychologie de l’animal, en décodant ses cris afin de faciliter la communication. Ainsi, il saura définir les techniques appropriées à employer pour être en phase avec l’animal. Enfin, le bon dresseur de cheval doit faire montre de sérénité, de technicité, de maitrise de soi et de créativité pour atteindre son objectif. De ce fait, il doit être patient et doux dans l’application de ses différentes techniques de dressage.

Le débourrage du cheval

Le débourrage est une technique qui consiste à éduquer le poulain de sorte qu’il accepte l’attelage, l’obéissance ainsi que le cavalier. Il intervient lorsque la bête est encore très jeune, c’est-à-dire dès qu’il quitte l’élevage pour son nouveau cadre de vie. Dans certains cas, le débourrage commence à la naissance au vu de son importance dans l’éducation d’un cheval. Cette spécificité est recommandée à cause de l’atout que représente la mémoire du poulain pour son éducation rapide.

Le dressage du cheval  à la longe et à la main

Le dressage à la longe consiste  à travailler la marche droite et la marche en cercle du cheval.  À cet effet, il est enseigné au cheval comment faire des transitions, des galops et des inversements dans les démarches. Cette initiation à la marche est très indispensable pour le cavalier qui aura à monter le cheval.

À la suite du dressage à la longe vient le travail à la main, encore appelé travail au pied. Il permet d’apprendre au cheval à faire des sauts et à être rassuré lorsqu’un cavalier voudra le monter. L’animal arrive à l’issue de cette séance d’éducation à se mettre aisément en équilibre et à faire ses mouvements. Le plus important est le développement  de l’élan du cheval dans ses déplacements, qu’ils soient circulaires ou linéaires. Le travail à la longe et celui à la main disposent progressivement le poulain à se déplacer avec aisance et à faire des sauts au besoin. Il parvient alors à maitriser le mouvement de ses membres supérieurs et inférieurs pour rester en équilibre.

Le dressage du cheval en vue de le monter

Cette étape de l’éducation du cheval est la résultante du travail à la longe et celui à la main. La technique du dressage du cheval en vue de le monter consiste essentiellement à réussir à maintenir ce dernier en équilibre dans le mouvement en avant. Cela débute par la détente prolongée de la longe du cheval. Au tout début, l’utilisation d’un manège est inévitable et primordiale. Les sorties sont aussi importantes dans cet exercice afin que l’animal acquiert des équilibres sûrs et fermes. Si le dressage concerne un poulain, il est conseillé de le faire accompagner d’un cheval très âgé et donc plus expérimenté afin qu’il capte et imite ce que fait son ainé.

Au cas où le dressage viserait la pratique des activités sportives, alors il est crucial d’entrainer le poulain au saut d’obstacles. Cela s’avère plus important si l’animal est prédestiné à se retrouver sur des terrains de compétitions lucratives. À ces différentes techniques de dressage s’ajoutent plusieurs autres, à savoir : le dressage à la voix, celui à la jambe, etc. Une fois le cheval dressé, vous pouvez désormais vous réjouir d’avoir un excellent compagnon qui obéit à vos ordres.

En résumé, le chien, le chat et le cheval sont d’excellents compagnons des hommes qu’il faut entretenir et dresser dans les règles de l’art. C’est seulement à cette condition que vous pourrez véritablement jouir de leur présence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here