Vermifuger son cheval : pourquoi, quand, comment?

0
84

L’un des moyens pour entretenir son cheval et lui assurer une bonne santé de le vermifuger. Il s’agit d’un traitement régulier qui protège votre équidé de multiples problèmes médicaux tels que les coliques, l’anémie, la diarrhée, les démangeaisons, etc. Malgré son importance, le vermifuge ne peut pas être administré au cheval n’importe comment. On vous dit tout.

Pourquoi procéder à la vermifugation de son cheval ?

Vermifuger régulièrement son cheval vise deux objectifs majeurs. Le premier est de maintenir les chevaux en bonne santé, loin de tous parasites digestifs. Pour information, un cheval peut posséder jusqu’à 1,4 million de vers dans son organisme. Ces milliers de vers peuvent causer des douleurs abdominales, des anémies et s’attaquer de manière douce au système immunitaire de votre cheval.

Pire, ces parasites peuvent aussi entrainer de graves et sévères coliques, ce qui peut conduire à la mort du cheval. Une vermifugation régulière favorise le bien-être d’un cheval, car ce traitement permet d’éliminer les parasites au cours de leur passage dans le tube digestif du cheval.

Le second objectif est de réduire au maximum la contamination de l’environnement et le risque lié d’infestation par les parasites. Malheureusement, lorsque le cheval est contaminé, il peut libérer des œufs de ces parasites digestifs dans ses matières fécales au sein de l’environnement.

Ceux-ci vont se développer et devenir des larves, puis des vers adultes. Ces derniers peuvent contaminer un autre animal et même les hommes d’où l’importance d’une vermifugation.

nn

Quand vermifuger un cheval ?

Un vermifuge est un médicament qui procède à destruction des parasites digestifs par différents modes d’action, en fonction de la molécule utilisée. D’après les vétérinaires, il est recommandé de vermifuger son cheval au moins deux fois par an. Cependant, l’idéal est de le faire chaque saison notamment si votre cheval passe plus de temps au pré. Le processus est un peu différent pour les poulains.

Il est indiqué dans ce cas d’administrer un vermifuge à la jument quelques jours avant la mise à bas. Il faudra vermifuger le poulain tous les deux mois jusqu’à ses deux ans après la naissance.

Comment vermifuger un cheval ?

Deux approches sont utilisées généralement pour vermifugier un cheval : la vermifugation systématique et la vermifugation raisonnée.

La vermifugation systématique

Avec cette méthode, tous les chevaux d’une structure sont vermifugés en groupe de façon régulière à des dates bien déterminées et planifiées à l’avance. Il faut d’une part être attentif aux familles de parasites à traiter en fonction des saisons et, d’autre part, administrer différentes substances actives à différents moments de l’année.

La vermifugation raisonnée

C’est une alternative à la vermifugation classique. Ici, seuls les chevaux pour lesquels il a été détecté une contamination parasitaire grâce à un examen antérieur seront traités. Ce type de vermifugation prend en compte tous les endoparasites du cheval. Peu importe la méthode de vermifugation choisie, pour donner le vermifuge à votre cheval, vous devez commencer par vérifier le grammage prescrit par votre vétérinaire.

Souvent, c’est sous la forme de pâtes que le cheval doit ingérer. Ensuite, vous devez mettre la quantité idéale du produit dans une seringue et lui administrer cela sous la langue. Levez la tête de votre cheval afin d’être sûr qu’il ait ingéré complètement le vermifuge.

nn

Quel vermifuge, à quelle saison ?

Chaque saison nécessite un traitement donné. Ainsi :

  • Au printemps soit en avril-mai : il faudra faire un traitement contre les vers ronds à savoir les petits et grands strongles, ascaris, et Strongyloides ;
  • En été soit en juin-juillet-août : appliquez le même traitement qu’au printemps contre les vers ronds, mais avec en plus un traitement contre les ténias ;
  • Au début de l’automne, en septembre-octobre : Un traitement des vers ronds et des Ténias comme en été doit se faire ;
  • En automne-hiver : vous devez faire un traitement des vers ronds, des Ténias et des larves de gastérophiles. Ici, vous devez tenir compte des conditions météorologiques pour cette vermifugation.