Comment dresser un braque de Weimar ?

0
682

Le braque de Weimar encore surnommé « fantôme gris » aux États-Unis est un magnifique chien à la robe grise. Tout le monde est par ailleurs séduit par l’allure à la fois légère et gracieuse de ce formidable animal de compagnie. Le braque de Weimar est particulièrement proche de ses maitres au point même de se montrer parfois beaucoup trop attachant. D’une intelligence certaine, actif, travailleur et plurivalent, le braque de Weimar est un chien avec lequel vous allez forcément passer d’excellents moments. Mais comment le dresser ? Et d’abord, quelle est l’origine du braque de Weimar et quels sont ses traits caractéristiques ? Nous vous disons tout ce que vous devez savoir sur animal de compagnie hors du commun !

Quelle est l’origine du braque de Weimar ?

Le braque de Weimar est un chien originaire d’Allemagne. Ce n’est rien d’étonnant quand on sait que ce pays regorge de forêts naturelles propices à l’essor et au maintien d’une vie sauvage ! La race a été créée en raison du besoin qu’éprouvaient les chasseurs de se munir d’un chien d’arme proche de la perfection. L’objectif était de disposer d’un animal redoutable en mesure non seulement de chasser le petit gibier, mais aussi de faire face aux ours, cerfs et autres animaux de grande taille.

Le tout premier braque de Weimar officiellement élevé était appelé Weimer Pointer. Il est né grâce au travail d’élevage assidu des employés du Tribunal de Weimer. Il faut noter que la race compte parmi ses ancêtres des races de renom telles que le Bloodhound et le Red Schweisshund. Il suffit de jeter un regard sur le braque de Weimar pour admirer la teinte grise caractéristique de son manteau. Pour l’heure, on s’interroge encore sur l’origine de ce trait. Ce qui est sûr, c’est qu’il a toujours été présent, ce dès l’entame de l’élevage du braque de Weimar.

C’est au Braque de Weimar Club allemand que revenait la responsabilité de surveiller méticuleusement le développement de la race. De fait, le droit de détenir un braque de Weimar était exclusivement réservé aux membres du club. Dans le même temps, il fallait se soumettre à un véritable parcours du combattant pour être accepté en tant que membre du Braque de Weimar Club. La sélection des adhérents par les dirigeants du club était donc très rigoureuse.

Il a fallu attendre 1929 pour qu’un ressortissant non allemand soit accepté dans le Braque de Weimar Club. Cet heureux élu en provenance des États-Unis gagna alors le droit de partir avec deux chiens de Braque de Weimar en Amérique. C’est donc seulement à partir de cette année que la race sortit des frontières de l’Allemagne. Sa popularité grandissant, elle fut reconnue par l’AKC en 1943.

Quels sont les traits caractéristiques d’un braque de Weimar ?

Nous allons aborder ici les caractéristiques physiques et les caractéristiques comportementales du braque de Weimar.

Les caractéristiques physiques du braque de Weimar

La taille moyenne d’un braque de Weimar au garrot est comprise entre 57 et 60 cm. Quant à son poids moyen, il est de l’ordre de 25 à 40 kg.

En ce qui concerne le type de poil du braque de Weimar, il est à la fois ras et très dense. Aussi, il est dur et brillant. Cependant, la robe du braque de Weimar est souple chez les variétés à poil long. Dans ce cas, la robe est encore lisse et assez ondulée. La couleur du poil du braque de Weimar est luisante et distingue d’ailleurs la race des autres. Elle est soit gris argenté, soit gris brun, soit gris souris. Rendez-vous sur www.santevet.com pour en savoir plus.

Les caractéristiques comportementales du braque de Weimar

Le braque de Weimar est un animal très polyvalent, ce qui n’enlève rien à ses aptitudes redoutables de chasseur.

C’est donc un animal de compagnie passionné, endurant et qui n’a peur de personne ! Le braque de Weimar est encore un bon chien de garde qui se méfie quelques fois sans pour autant verser dans l’agressivité. Il est particulièrement doué pour le travail à l’eau et l’arrêt. Notez enfin que le braque de Weimar a tout pour être un compagnon très affectueux et très inutile avec son maitre.

Comment se fait le dressage d’un braque de Weimar ?

Du groupe des chiens sportif, la race de chien de Braque est sans doute celle qui fait le plus preuve de courage et est la plus prompte à ramper. Le braque de Weimar est ainsi un animal infatigable toujours disposé à aller à la chasse, s’amuser et gambader. Il déborde d’énergie et peut passer une journée entière d’itinérance à l’extérieur. Il faut même garder à l’esprit que le braque de Weimar n’aime pas rester trop longtemps enfermé à la maison. Pour ne pas le brimer et faire surgir ses tendances autodestructrices, il faut donc régulièrement le faire sortir.

Ce que vous devez également savoir, c’est que cet animal est classé en fonction de trois critères majeurs que sont :

  • sa capacité de formation ;
  • la protection qu’il peut fournir ;
  • le statut de la personne qu’il doit garder.

Le braque de Weimar, bien que très attaché à son maitre, fait paradoxalement preuve d’une assez grande réserve vis-à-vis des étrangers et des autres animaux.

Le braque de Weimar demande un entretien rigoureux

Pour rappel, le braque de Weimar se caractérise par son côté très actif et est un animal par ailleurs spécialement raclé. Très bouillant, il exige donc de la part de son maitre que celui-ci lui offre des occasions de se défouler vigoureusement et quotidiennement. Le braque de Weimar a un penchant naturel et incontrôlable pour la course et la chasse.

Dans le même temps, les exigences de nettoyage de cet animal de compagnie sont négligeables. En effet, il est pourvu d’une couche courte. À peine devrez-vous donc procéder de temps en temps à un brossage soigné afin de débarrasser sa robe des poils morts. Retenez aussi que le braque de Weimar a une faible tolérance vis-à-vis des températures trop fortes, qu’elles soient froides ou chaudes. La nuit venue, il est donc fortement conseillé de le faire dormir à l’intérieur en compagnie de la famille.

Quelles sont les maladies qui peuvent toucher un braque de Weimar ?

En moyenne, un braque de Weimar en bonne santé a une durée de vie comprise entre dix et treize ans. Concernant son état de santé, la torsion gastrique est bien souvent l’affection à laquelle il doit faire face. Votre animal de compagnie peut également souffrir d’affections mineures telles que la distichiasis, l’hémophilie A, le dysraphisme de sa colonne vertébrale, le vWD, l’entropion ou encore l’ostéodystrophie hypertrophique.

Il est par ailleurs recommandé de tester le braque de Weimar pour des affections probables aussi bien au niveau de la hache que des yeux et du sang.

Comment éduquer un braque de Weimar ?

Il est important de commencer l’éducation de votre braque de Weimar le plus tôt possible. En effet, il doit apprendre les règles de vie dès son plus jeune âge. Comme nous l’avons déjà évoqué, il déborde d’énergie même s’il n’a pas un caractère difficile ou rebelle. Il faut donc le canaliser au plus vite pour ne pas le laisser prendre trop d’aise au point de devenir un problème pour son maitre.

En clair, il faut éduquer un braque de Weimar avec constance et fermeté sans toutefois le brimer. L’éducation doit donc suivre une logique et prendre en compte la sensibilité de l’animal.

Commet bien nourrir un braque de Weimar ?

Les croquettes industrielles conviennent très bien au braque de Weimar, à condition qu’elles soient de bonne qualité. Cet animal de compagnie s’accommode aussi du régime BARF. Vous pouvez également choisir de l’alimenter avec des rations ménagères en vous assurant qu’elles sont équilibrées et répondent bien çà ses besoins nutritionnels. À ce sujet, vous savez sans doute déjà que les besoins alimentaires d’un chien sont sans commune mesure avec ceux d’un homme.

Peu importe le type ou le mode d’alimentation pour lequel vous opterez, n’oubliez pas d’en parler à votre vétérinaire afin de recueillir son avis. Ou si vous préférez, adressez-vous directement à un professionnel de la nutrition canine. Ce dernier dont c’est le métier pourra alors vous indiquer précisément quel régime alimentaire est le mieux adapté à votre braque de Weimar. Il tiendra certainement compte aussi bien de son âge, de son poids que de son activité.

Combien prévoir pour l’acquisition et l’entretien d’un braque de Weimar ?

Un braque de Weimar coute à l’acquisition entre 600 euros et 1000 euros. Quant à son cout d’alimentation, il dépend bien évidemment de l’appétit de votre spécimen. Selon qu’il est plutôt frugal ou au contraire assez gourmand, il faudra prévoir dépenser une bourse comprise entre 40 euros et 70 euros, chaque mois. 

Inutile de revenir sur l’entretien du braque de Weimar, si ce n’est pour relever qu’il ne demande pas de soins donc de frais d’entretien particuliers. Cependant, il est conseillé de souscrire une mutuelle afin de prendre soin de son animal de compagnie, quel qu’il soit. Vous serez ainsi couvert au cas où votre braque de Weimar serait victime d’un accident ou contracterait une maladie. Il ne vous faudra pas plus d’une quarantaine d’euros pour garantir cette protection.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here