Quel antistress choisir pour son cheval ?

0
711

Comme chez l’homme, le stress est un problème fréquent chez le cheval. Un changement d’écurie, une grande foule sur un terrain de concours, des bruits, une tonte, un transport… sont autant de situations susceptibles de stresser ce grand mammifère. Lorsqu’il est présent chez l’animal, le stress peut perturber sa santé et ses performances. Heureusement, il existe des solutions pour vite le calmer. Face à la multitude de produits antistress pour chevaux, il est souvent difficile de faire un choix. Mais, quelques astuces permettent de trouver rapidement le produit idéal pour déstresser son cheval.

Les produits à base de phéromones

Les répercussions du stress chez un cheval ne sont jamais anodines. En général, le problème se manifeste par une accélération brutale du rythme cardiaque et de la respiration. Les conséquences incluent souvent :

  • Des troubles comportementaux ;
  • Des troubles digestifs ;
  • Une production anormale d’acide gastrique ;
  • L’ulcère gastrique ;
  • Des douleurs abdominales ;
  • Etc.

Parfois, le stress provoque une perturbation au niveau de certaines zones du cerveau. Le cheval devient alors plus tendu, moins attentif et moins performant. Pour corriger le problème, vous trouverez des sprays efficaces en vente sur le marché. Ce genre de produits antistress à base de phéromones est par ailleurs largement répandu pour les animaux de compagnie, notamment le chien avec la gamme de produits Adaptil.

Depuis quelques années, les phéromones équines ont le vent en poupe. Il s’agit en effet de molécules naturelles produites par la jument pour calmer son poulain stressé. Aujourd’hui, elles sont très utilisées pour la gestion du stress chez le cheval. Il suffit par exemple d’appliquer ponctuellement un spray aux phéromones dans les naseaux de votre cheval pendant 30 minutes pour le rassurer.

Le tryptophane et ses effets anti-stressants pour le cheval

Si les produits aux phéromones ne parviennent pas à calmer votre cheval stressé, vous pouvez essayer le tryptophane. Il s’agit en effet d’un acide aminé qui intervient dans la production de la sérotonine et de la mélanine. Très technique, cette solution vous permet de prévenir le stress chez votre cheval en un temps record. Pour ce faire, vous devez procéder à une cure de fond chez le cheval quelques jours avant de l’exposer à un évènement anxiogène.

Si cette solution est largement plébiscitée pour son efficacité, elle doit être utilisée avec précaution. En cas de mauvais dosage sur une longue période, vous risquez de provoquer des troubles gastriques et (ou) respiratoires chez votre cheval. N’hésitez pas à demander conseil à un vétérinaire qualifié pour calmer votre cheval avec du tryptophane, tout en minimisant les effets secondaires.

Les protéines de lait

Si vous cherchez une solution pour préparer votre cheval avant un évènement stressant, l’hydrolysat trypsique de protéine de lait peut être un bon choix. Il s’agit en effet d’un actif 100 % naturel très apprécié pour ses effets calmants.

Utilisée quelques jours avant une épreuve équestre par exemple, cette caséine de lait permet au cheval de rester zen et performant, quelle que soit l’affluence. Attention toutefois à ne pas commettre des erreurs. En effet, ce produit est classé parmi les substances dopantes. Même s’il n’est pas particulièrement recherché lors des contrôles préliminaires, il est conseillé d’arrêter son utilisation au moins 72 heures avant les compétitions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here